Mise en place d’une newsletter : quelles sont les bonnes pratiques ?

Dans un précédent article de blog « Votre blog, une plateforme d’expression incontournable », nous avions évoqué les 8 bonnes raisons de tenir un blog d’entreprise. Parmi ces avantages, nous avions mis en exergue l’importance de la collecte d’emails pour l’envoi d’une newsletter.

Mise en place d’une newsletter : quel cadre juridique ?

La mise en place d’une newsletter pour communiquer à votre audience les dernières actualités, vos contenus ou vos offres n’est pas un acte anodin. La communication passe aujourd’hui par l’envoi d’emails. Et tout entrepreneur sait que la collecte d’emails, c’est le nerf de la guerre.

Mails il conviendra de mettre en place cela dans un cadre légal. L’inscription à une newsletter s’inscrit dans le cadre de la collecte de données personnelles, car vous allez conserver des informations (comme par exemple : adresse email, nom et prénom) de la personne qui s’inscrira à votre newsletter. Il conviendra donc de vous conformer à la réglementation RGPD et respecter certaines étapes, comme à titre non exhaustif :

  • Recueillir le consentement de vos utilisateurs ;
  • Informer l’utilisateur de l’usage que vous ferez de ses données (par le biais de la politique de confidentalité notamment qu’il conviendra de rédiger de manière rigoureuse) ;
  • Laisser la possibilité aux abonnés de votre newsletter de se désinscrire de vos emails à tout moment.

En cas de manquement aux obligations d’information de l’internaute : quelles conséquences ?

En cas de non-respect de ces obligations d’informations de l’internaute, les conséquences peuvent être très lourdes.

  • 500 euros d’amende en cas d’absence d’une information obligatoire (+ 3.000 euros e